Coupe de France (2e tour) Rouen 76 UHB 34 - 36 ASSOA Handball

Les jaguars se rassurent en Coupe de France

Après la contre-performance du week-end dernier en championnat à Dunkerque, les jaguars de Saint-Ouen-l’Aumône se déplaçaient à Rouen (N3), en Coupe de France. L’occasion de “se refaire une santé” et de préparer la prochaine échéance importante en championnat, la réception de Livry-Gargan.

Les verts mènent rapidement au score (3-6, 5e mn), mais les Rouennais reviennent vaillamment à une longueur (6-7, 8e mn). Les joueurs de Franck Arbonville dominent les débats mais manquent encore de justesse et d’engagement dans tous les compartiments du jeu. Rouen s’engouffre dans la brèche pour coller au tableau d’affichage et rester dans la partie. Les deux équipes rejoignent les vestiaires avec un petit but d’avance pour les visiteurs (16-17).

 

La seconde période reprend et les Saint-Ouennais affichent de bien meilleures velléités. L’adresse retrouvée face au but leur permet de prendre les devants (17-22, 35e mn) et les parades d’Olivier Zinck (20 arrêts) confortent cette avance (19-26, 40e mn). Mais les verts, inconstants depuis le début de saison, retombent dans leurs travers et, par manque de discipline tant offensive que défensive, n’arrivent pas à tuer le match…
Les hôtes ne se privent passe revenir une nouvelle fois dans la partie (26-28, 48e mn) et font douter nos jaguars à l’approche du money-time (31-32, 53e mn). Les Saint-Ouennais se font sanctionner et jouent les dernières minutes du match en infériorité numérique, mais réussissent finalement à faire le break (32-36, 5ee mn) pour s’imposer et se qualifier pour le troisième tour de cette Coupe de France. Score final : 34-36.

 

“Le mot d’ordre était de prendre du plaisir, sans pression particulière. Toutefois, à ma connaissance, le seul plaisir que l’on trouve est dans des valeurs défensives, le dépassement de soi… Se laisser porter par le projet de jeu, les enclenchements, etc.”, nous confie le coach Saint-Ouennais. “Même si nous n’avons pas été vraiment en difficulté, nous manquons encore de concentration et donc de constance. Les mêmes causes produisent les mêmes effets ! Il va falloir changer de braquet pour espérer inquiéter Livry-Gargan vendredi soir…”
Les supporters des verts n’attendent que ça ! Rendez-vous cette fin de semaine, exceptionnellement vendredi soir à 21h00, salle Armand Lecomte, pour pousser nos jaguars à se surpasser face à un favori du championnat.