À LA RENCONTRE DE… Franck Arbonville, coach de notre équipe Nationale 2

Franck, peux-tu nous rappeler rapidement ton parcours en tant qu’entraîneur ?

Après trois années passées en championnat de France Falcony puis -18, j’ai pris en charge l’équipe première à Vernon, en 2003… Nous avons connu deux accessions successives en N1 puis en D2.
J’ai connu d’autres clubs, comme Vernouillet et Rouen (féminines), où j’ai eu la chance de disposer d’un effectif permettant d’atteindre les objectifs d’accession en N1 fixé par le club.
Puis j’ai rejoint Saint-Ouen-l’Aumône où, en plus d’un effectif de qualité avec lequel nous avons accédé 2 fois en trois ans en N1, j’ai découvert un club dont je partage les valeurs.
Bien que Vernonnais d’origine, l’ASSOA Handball est définitivement mon club de cœur. Je m’y sens bien et j’apprécie les gens que j’y rencontre.
C’est pour moi un facteur déterminant pour m’investir et travailler dans la sérénité.


Quel regard portes-tu sur cette saison ?

Avec Jonathan, nous avons fait le recrutement qu’il fallait pour renforcer l’équipe. Malheureusement, nous avons mis du temps à trouver la bonne carburation, pour des raisons diverses, notamment la blessure de Théo Carbonnier qui a légèrement plombé le projet initial.
Toutefois, le groupe a fait les efforts nécessaires pour retrouver un fonctionnement sur le terrain digne du potentiel de l’équipe et des attentes du club.
Nous avons senti avec David, qu’un déclic s’était produit en décembre, à l’image des deux premiers matchs de préparation du mois de janvier.
Nous sommes clairement dans une toute autre dynamique…


Si tu devais déjà te projeter, comment envisagerais-tu la prochaine ?

Nous allons d’abord nous projeter sur le match de Villemomble ! Nous avons enchaîné match après match sans trop se préoccuper du classement… Nous verrons à la fin du championnat où nous en serons.
Personnellement, je viens à chaque entraînement et à chaque match avec à l’esprit de les gagner pour monter en Nationale 1. Nous en avons le potentiel même si nous savons que le retard pris sera difficile à combler… Mais moi, je crois !
Pour la saison prochaine, il y aura peut-être quelques petites retouches à faire, j’aimerais beaucoup intégrer des jeunes dans le groupe et j’ai le sentiment que, fort de l’expérience de cette année, si nous ne montons pas, nous serons vraisemblablement plus à même d’atteindre cet objectif dès la saison prochaine.


Un petit conseil pour les jeunes du club et plus particulièrement ceux de l’équipe réserve qui aspirent à intégrer le groupe N2 ?

À l’ASSOA Handball, il y a quelques jeunes à très fort potentiel. Avec Pierre, nous avons intégré cinq joueurs -17 ans aux séances physique/travail individuel du lundi. Deux autres jeunes joueurs de la réserve, Matteo et Loïc, ont joué avec l’équipe première le premier match de préparation contre Dreux. Ils ont répondu présent et ont été à la hauteur… Le groupe les a déjà adoptés !
Les portes sont donc ouvertes pour les jeunes du club. À chaque fois qu’il nous sera donné l’occasion avec David d’intégrer des jeunes pour leur faire découvrir l’équipe première, nous le ferons.
Comme je le disais précédemment, nous intégrerons pour la saison prochaine des jeunes dans le groupe 1.
Ensuite, ce sera bien entendu à eux de rehausser leur niveau d’exigence et de faire parler leur talent et leur détermination !


#assoa #gojaguars #onatouslecoeurvert